vie-associative

Le volontariat et la vie associative pour pallier au chômage des jeunes

Nombreux sont les jeunes qui après leurs formations dans les universités et écoles supérieures, sont confrontés au problème de chômage. Ceci parce que les  institutions ou structures pouvant les recruter exigent des années d’expérience, même les plus petites d’entre elles. Ces jeunes n’ayant pas ces acquis font plusieurs années de jobs précaires n’ayant pas forcement rapport  avec leur domaine, dans l’espoir décrocher tôt ou tard leur emploi de rêve. Pour raccourcir ces années d’errance, la vie associative et les services de volontariat au cours des études universitaires constituent quelques astuces.

Pourquoi la vie associative ?

vie-associative_s

Mener une vie associative consiste à militer ou travailler dans une organisation, avec ses pairs, dans le but de défendre une cause ou promouvoir certaines valeurs. Ces actions sont traduites par des réalisations diverses pour lesquelles chaque membre a un rôle défini à jouer. Elles sont généralement  menées en équipe et font appel au dynamisme des membres et d’autres collaborateurs internes et externes. C’est donc une bonne occasion d’apprendre les uns des autres, voire découvrir de nouvelles notions. Pour organiser une conférence par exemple, des notions en technique de son et de montage, d’animation évènementielle, de négociation et de management sont nécessaires pour la réussite de l’activité. Les organisateurs, bien qu’étant des étudiants pourraient acquérir ces aptitudes vendables sur le marché de l’emploi.

De même, la vie associative permet de nouer des relations avec de potentiels futurs employeurs. En effet, ces organisations ont des partenaires externes avec qui elles travaillent dont les membres peuvent être des aînés ou des affiliés à d’autres chefs d’entreprise. Ces derniers  ayant vu ces jeunes dynamiques à l’œuvre, pourraient les appeler au terme de leur formation pour renforcer leurs équipes ou les recommander à d’autres amis.

Qu’en est-il du volontariat ?

volontariat-association

Le volontariat consiste à exécuter des tâches sans forcément attendre quelque chose en retour. Il consiste également à vendre ses services ou compétences contre une rémunération inférieure à la normale de son propre gré.  Ces taches ou services peuvent être exécutés  pendant ou après la formation universitaire. Effectué pendant la formation professionnelle, le volontariat  permet d’acquérir des capacités managériales et de travail en équipe : des notions essentielles pour réussir dans toute activité. Certaines de ses organisations sont Young Pioneersfor Development, la Croix-Rouge, AIESEC, JCI, et bien autres. En période   post-académique, il consiste à offrir ses services gratuitement ou presque  à des entreprises comme un employé normal. L’intéressé travaille donc en tant que diplômé  et s’habitue aux entrains administratifs et professionnels. Il pourrait par ce biais  se faire remarquer dans cette structure et finir par y être embauché ou recommandé ailleurs.

En résumé, les deux possibilités précédemment citées offrent des compétences en gestion des ressources humaines et matérielles, des expériences professionnelles  et des opportunités  d’être recruté juste après sa formation.

En s’y adonnant, chers jeunes, vous gagnez des années d’expériences et avez plus de chances que celui qui finit sa formation avant de   se lancer à la recherche de l’emploi. Le volontariat et la vie associative vous permettent également d’avoir des certificats qui justifient vos expériences. Qu’attendez-vous pour rejoindre un mouvement sérieux tel que Young Pioneers for Development ?

Related Post
0 Comments