Conservation des vautours au Bénin

Dans le monde entier et particulièrement au Bénin, les populations de vautours connaissent un déclin rapide pour plusieurs raisons, notamment le braconnage, le manque de nourriture, la perte de leur habitat et leur utilisation dans la médecine traditionnelle. Chaque 7 septembre, La Journée internationale de sensibilisation aux vautours vise à sensibiliser le public sur la nécessité de conserver des vautours.

Vautours d'Afrique
Vautours d’Afrique

Les vautours jouent un rôle vital dans la santé des environnements où  ils vivent. On les appelle «l’équipe de nettoyage de la nature» car, en mangeant la carcasse des animaux morts, ils aident à prévenir la propagation des maladies comme la rage, la tuberculose dans la nature. Les vautours constituent la sentinelle du ciel (ils aident les gardes forestiers à retrouver les braconniers) et aident à maintenir la beauté de la nature. Ils sont aujourd’hui rares ou menacées d’extinction au Bénin; cela est essentiellement dû à diverses pressions anthropiques.

 

Le Bénin abrite 5 espèces de vautours parmi lesquels une espèce est en danger critique d’extinction et quatre espèces en danger dont le vautour africain. Le vautour africain (Aklassou en langue fongbé) est commun au Bénin et est présent principalement dans le parc de la Pendjari. Des individus subsistent en dehors des parcs nationaux, notamment dans les savanes boisées du nord-Bénin, autour des forêts classées des Trois Rivières et de l’Alibori Supérieur.

Pour promouvoir activement la conservation des vautours, l’ONG Young Pioneers for Development a initié le projet de sensibilisation à la conservation des vautours au Bénin. Son principe est simple : faire connaître et sensibiliser un public le plus large possible sur les espèces de vautours du Bénin, sur les caractéristiques exceptionnelles de chacune des  espèces, sur les menaces qui pèsent sur ces oiseaux, sur la manière de les protéger. Ce projet vise à contribuer à la conservation des espèces de vautours au Bénin en sensibilisant le public.

La campagne s’adresse aux populations des localités de Manigri, Bassila et celle des zones environnementes au Parc National de la Pendjari surtout les jeunes et au-delà les chasseurs, les acteurs de la médecine traditionnelle.

Pour atteindre cet objectif, des activités de sensibilisation, un concours de dessin et une conférence sur la conservation des vautours seront organisés dans le cadre de la Journée internationale de sensibilisation aux vautours de 2019.

Suivez toute la campagne sur nos médias sociaux

Contacts: +229 94 34 58 68 | ypdint@gmail.com

Related Post
0 Comments